Image Tout savoir sur la gestion sous mandat

Tout savoir sur la gestion sous mandat

Aujourd'hui, un certain nombre d'investisseurs préfèrent diriger eux-mêmes leur capital boursier en utilisant tout simplement Internet. Mais pour cela, il faut qu'ils soient particulièrement avisés et conscients des risques qu'ils prennent. C'est pourquoi, la plupart des particuliers et institutionnels préfèrent opter vers la gestion sous mandat qui constitue une solution véritablement pratique et qui leur permet de se consacrer à leurs activités habituelles.

Comprendre ce qu'est la gestion sous mandat

Elle peut se définir comme la gestion financière du portefeuille de valeurs mobilières d'une personne ou d'une société par une entreprise spécialisée dans les marchés financiers. Il peut s'agir d'un portefeuille d'actions, d'obligations ou d'OPC.

Il convient de noter que la personne qui confie son portefeuille est généralement dénommée « mandant » tandis que la société qui est chargée de gérer celle-ci est la plupart du temps appelée « mandataire ». Par ailleurs, le mandataire n'est pas libre de faire tout ce qu'il veut avec les avoirs du mandant. En effet, il existe un contrat écrit et signé qui lie les parties et qui définit les actions que peut effectuer le mandataire. Il s'agit notamment :

  • D'arbitrage, ce qui signifie que le mandataire pourra vendre certaines valeurs afin d'en acquérir d'autres.
  • De s'occuper de certaines tâches administratives, comme la perception des revenus, la garde et l'assurance des valeurs, l'établissement de déclarations fiscales ou encore la surveillance des acquisitions réalisées.
  • Majeurs incapables placés sous curatelle puisqu'ils ont besoin de l'accord de leur curateur
  • Majeurs incapables placés sous tutelles où le tuteur ne peut conclure le contrat à leur place sans avoir obtenu l'accord préalable du conseil de famille.
  • Mineurs non émancipés : dans ce cas, la signature du contrat de gestion revient à leurs pères et mère.

La gestion sous mandat dans la pratique

Concrètement, elle implique que le mandant possède la capacité de prendre contrat, comme la loi l'exige. Cela veut dire que les personnes suivantes ne peuvent signer un tel contrat. C'est le cas des :

Par ailleurs, le contrat de gestion doit toujours être écrit et signé par chacune des deux parties. Il existe en outre un certain nombre d'informations qui doivent figurer dans ce document. C'est le cas de la nature des biens qui sont confiés en gestion, de l'étendue des pouvoirs du mandataire dans l'optique de cette gestion, et de la durée du mandat lui-même. Il faut y ajouter les modalités de gestion des biens en question.

D'autre part, le mandataire doit rendre compte régulièrement au mandat. Ce dernier peut également décider de changer les termes du contrat s'il juge qu'il y a des choses à revoir sur ce point.

Confier son patrimoine à un spécialiste

De nos jours, il est plus prudent de confier son portefeuille d'actifs à un spécialiste comme Cyrille Vernes (découvrez sa success story ici : http://www.business-and-co.com/success-stories/cyrille-vernes-lheritier-dune-longue-tradition/). En effet, ce banquier, doublé d'un juriste, possède une grande expérience dans ce domaine et peut donc s'occuper totalement de la direction de vos actions ou de l'ensemble de votre portefeuille, en totale conformité avec vos exigences.

Par ailleurs, Cyrille Vernes possède un holding dénommé Vernes & Associés et qui dispose de collaborateurs expérimentés et connaisseurs dans la gestion sous mandat. Vous pouvez donc leur confier une partie ou la totalité de votre portefeuille d'actifs, puisqu'ils bénéficient déjà de la confiance d'une large clientèle internationale, et ce, de part et d'autre de l'Atlantique.